Je suis celui qui voudrait en rire

 

 

En fin de conte, je découvris que je n'étais pas finaliste ; en fait et ce fait comme tous les autres est têtu, je ne pouvais même pas prétendre à la demi-finale. Et voilà, je ne serai jamais un demi-dieu de l'esprit, je ne flotterai jamais là où je veux, et je n'aurai pas le choix des abysses pour mon naufrage. J'avais pourtant franchi le barrage de la sélection en toute légèreté ; lorsque je m'étais présenté, pelotonné dans mon ombre, les examinateurs les yeux fatigués par tous les brillants astiqués qui me précédaient m'avaient favorisé comme on peut favoriser un nuage qui passe.

Ensuite, j'ai tout gâché : je n'ai plus fait cas des autres sujets, croyant que c'était dans le moi qu'il fallait pratiquer des coupes sombres, j'ai démoli tous mes devenirs. Ainsi je ne serai jamais papillon, j'ai rogné mes ailes jusqu'au non-sens : elles ressemblent maintenant à des antennes. Je ne serai jamais non plus un bon racloir, j'ai tellement épaissi mon tranchant pour rendre mon passage plus doux, qu'on me confond maintenant avec l'être que je suis sensé tanner.

Lorsque les grandes questions sont venues sur la table, j'ai répondu que je n'avais pas à répondre à des morts-vivants, que ce soit sur la mort de dieu ou sur ses possibilités de permutation et d'auto commutation.

Pour remettre le conteur à zéro, je n'avais pas autre chose à faire que rentrer chez moi et cultiver mon lopin. Je prophétisais qu'un jour mon jardin serait traversé par un fleuve ; tant que j'avais les pieds au sec, autant en profiter pour amasser les pierres et dessiner un gué. Je me suis toujours méfié des bâtisseurs de pont qui venaient discuter le coup, comme ça en passant ; ils mettent toujours les voiles au mauvais moment.

Mis à part ce gué qui peut paraître absurde, je ne vois pas ce que je pourrais bien entreprendre d'autre. Pourquoi en rajouter, pourquoi ne pas laisser ce lieu comme je l'avais trouvé en entrant, pourquoi ne pas laisser les utopies telles quelles ?

retour vers ensemble

portrait précédent

HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

portrait suivant


musées

mises en boîte

reliefs de livres

derniers travaux

parcours

contact

liens

aaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaa

a

aaaaaaaaaaa