Je fais le tour du trou

 

Le tournis................Je tournais autour de choses qui tournaient autour de moi. Pas une seule dont je puisse dire : Voilà mon rocher ! Pas une seule sur laquelle ma main aurait pu se refermer : comme sur un papillon, sur une bulle de savon ou sur le sourire d'un enflant.

Ma voix se perdait dans l'écho, elle n'était pas seule. Il y a un temps pour danser sans penser et il y a un temps pour tourner en rond avec tous ceux qui pensent en pure perte. Danser avec la jeune fille très pieuse qui, d'un même mouvement, s'absorbe dans le temps et dans l'absence de temps......... Tangoter avec l'idéologue aux dents jaunes qui jongle avec des récits de légitimation, jusqu'à ce qu'ils lui échappent et se brisent sur le carrelage de la pouponnière.............. Tourner avec le potier qui se croyant menacé par la parole des cruches, se taillade le torse avec les tessons d'un concurrent, et interdit aux apprentis d'interpréter son geste......... Traîner en musique avec la folle du logis qui s'est lancée dans le stylisme miniaturiste, elle dessine des robes de mariées pour les cafards................ Partager le glaçage des pas avec un poète miséreux qui a gagné au loto ; ayant égaré son ticket, il cherche à rattraper sa bévue en remettant sur le métier toutes les merveilles parues à propos de disparitions...............

Tour à tour, nous tombions dans le trou de ces choses autour desquelles nous tournions. C'est comme ça, c'est ça tout comme, me dit un suceur de langue, tour n'est-il pas l'anagramme de trou ?

Au printemps on trouve des e dans le trou, à chacun d'en faire sa route

retour vers ensemble

portrait précédent

HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

portrait suivant


musées

mises en boîte

reliefs de livres

derniers travaux

parcours

contact

liens

aaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaa

a

aaaaaaaaaaa