Je reparle de ce qui m’étaie

 

 

 Parle comme il faut !

Je ne sais pas. Je ne suis pas dans la voie qui a suivi la bonne voix. J’ai poussé comme une herbe

folle. On m’a dit que je me suis élevé dans le mauvais sens.

Comme tu y vas ! C’est le rechappé qui t’as lancé cette vanne ? Il charrie tout le monde avec cette

histoire de sens.

Le rechapé ?... Tu veux dire le rescapé ?

Je dis ce que je veux, je parle comme il faut ; il suffit d’un soupçon de folie pour faire chanter la

langue. Toi tu vois trop de voies dans la voix, tu vas finir par tomber dans la glossolalie ; à trop

chercher l’esprit saint c’est l’esprit sain qui fout le camp. Souviens-toi, un soupçon de folie, juste un

peu pour éclaircir la voix.

Revenir à l’esprit sain ? Que je monte ?....La dernière fois où je suis monté vérifier l’état de ma

charpente j’ai trouvé le bois tellement mouliné que je ne me suis pas senti le courage d’aller y

vermiller.

Et tu es redescendu aussi vite. Après, comme d’habitude, tu t’es pris la tête dans les mains, tu es allé

cueillir des boutons d’or, tu as levé les yeux chaque fois que ton regard a croisé un bois mort. Tu t’y

prends mal, alors tu abandonnes tout. Peut-être que si tu consolidais les......

Mais comment puis je faire ? Si le toi s’écroule sur le moi...................;

Ecoute, j’ai dans mon arrière monde un énorme stock de pâte à modeler, prends tout ce que tu veux

et remonte là haut. Boudine d’abord quelques jambes de force, et puis comme ça, il y aura de la

couleur sous ce toi : un mauve aissellier, un noir lien de faîtage, des chevrons rouge sang, et le bleu

des........

Je monte, je monte tout de suite, ce sera vite fait ; au pire si tout s’écroule un jour, je n’aurai plus à

craindre que les tuiles.  

retour vers ensemble

portrait précédent

HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

portrait suivant


musées

mises en boîte

reliefs de livres

derniers travaux

parcours

contact

liens

aaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaa

a

aaaaaaaaaaa