Je suis celui qui remet le conteur à zéro

 

 

 

Je me suis longtemps promené, dans la nature comme dans la culture. Un soir, alors que scrutant le ciel, je cherchais à savoir qui était qui, il a bien fallu que je rencontre le casseur d'étoiles. Il descend sur terre toutes les vingt minutes pour remettre les errants en face de leur trou. Un peu à la façon des marxistes qui remettent les idées sur leurs pieds, un peu comme on apprend aux petits chats à être propres, il a remis ma tête dans mes traces

Qu'est-ce que c'est que ça, hurlait-il en me frottant le visage sur l'empreinte de mes chaussures :

les pas d'un promeneur ou les pas d'un promené ? Lorsque l'employé de la céleste laverie de conscience me tira enfin la tête en arrière, je fus bien forcé de reconnaître que le visage qui s'inscrivait dans l'empreinte de mes chaussures, s'il n'était pas tout à fait le mien, n'était pas non plus celui d'un autre. La figure de tous ceux qui ont passé des marchés de dupes dans les couloirs d'avalanches du temps n'est jamais très nette.

Te voilà maintenant en face de ton trou me dit le casseur d'étoiles en me quittant ; dois-je te rappeler que ce temps qui t'a fait si mauvaise figure est aussi un temps social, un temps humain, un temps biologique............. bon je m'en vais, ne tombe pas dans le trou, fait le tour du trou tant que tu veux, après tout tu aimes bien ça te promener !

Pendant quelques jours, comme il faisait beau, j'ai pu revenir sur mes pas et me mettre en accord avec les grimaces qui y étaient inscrites ; et puis, la pluie, le gel, le conteur a été remis à zéro. J'ai repris mes promenades : les bourgeons, le merle moqueur, les entretiens avec des penseurs morts vingt cinq fois.

retour vers ensemble

portrait précédent

HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

portrait suivant


musées

mises en boîte

reliefs de livres

derniers travaux

parcours

contact

liens

aaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaa

a

aaaaaaaaaaa