Je suis le luisant lecteur

 

 

 

La gloire de Mallarmé, c'est d'avoir toujours eu cinquante lecteurs prêts à mourir pour lui.

Julien Gracq

 

 

 

 

Tous ceux qui étaient prêts à mourir pour Mallarmé sont-ils morts de vieillesse ?

Tristes sont les livres, hélas ; et toute chair j'ai lue.

Des poèmes, n'ai que le titre ; un peu de blancheur mordue.

Laveuse de brisures

Oh ! Milieu de miroir

Où la glace et le cur...........

 

Le mauvais cireur

Sous l'escalier brûlé se cache notre honte

Va, luisant lecteur....................

L'aide au regard

Grande ouverte est la chambre sur le papier tombé

Aux bois rouges l'ami........................

 

Tombeau du ramasseur de souffles

Pieuses fleurs coupées,

La peau grise du sac........

 

retour vers ensemble

portrait précédent

  trait précédent

HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

portrait suivant


musées

mises en boîte

reliefs de livres

derniers travaux

parcours

contact

liens

aaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaa

a

aaaaaaaaaaa