History

 

 

Martine Balata and René Jullien live and work in Burgundy. Technics : mixed media, wood, acrylic, various inks, clay, pastels, resins, ...  

 

Click here to obtain their adress.

 

 

Exhibitions 2016

Galerie DA END - Paris

Maison JULES ROY - Vézelay

 

 

Collections publiques

Digne Musée Gassendi

balatabalata

balatabalataa

balatabalataa

balatabalataa

Dresde Musée d'archéologie

Montbéliard Centre d’art et de plaisanterie 

Personal exhibitions

 

1984

bala

Galerie Villa R

balata

Marseille

1985

Galerie Godula Bucholz

Munich

1986

Galerie Le Forum

Digne les bains

1987

Galerie Duval Dunner

Paris

1987

Galerie Ter Art

Avignon

1988

Galerie Le Lutrin

Lyon

1988

Galerie Le Bateau Blanc

Brignoles

1989 

Galerie Godula Bucholz

Munich

1991

Musée de Digne

Digne-Les-Bains

1991

Galerie Duval Dunner

Paris

1992

Galerie Le Lutrin

Lyon

1993

Galerie Ter Art

Avignon

1995

Musée d'art et de plaisanterie

Montbéliard

1996

Galerie Haus am Lutzowplatz

Berlin

1997

Galerie Béatrice Soulié

Paris

1997

Galerie Le Lutrin

Lyon

1997

Espace Reg'arts

La Baule Pornichet

1997

Musée d'archéologie

Dresde

1998

Centre Jean de Joigny

Joigny

2001

Musée Colette

Saint-Sauveur-en-Puisaye

2001

Musée de Noyers-Sur-Serein

Noyers-Sur-Serein

2002

Galerie Lefor Openo

Paris

2004

Maison du Coulangeois

Coulanges la vineuse

2005

Château des templiers

Gréoux-les-Bains

2005

Galerie Alain Paire

Aix-en-Provence

2006

Centre Gérard Philippe

Varennes Vauzelles

2006

Pour Cézanne Galerie Alain Paire

Aix-en-Provence

2007

Espace Roger Ikor

La Frette sur seine

2007

Installation avec le styliste Gabriel Massol

Marseille

2008

Galerie de la sirène

Le Mans

2008

Musée de l'Avallonnais

Avallon

2008

Galerie Lefor openo

Paris

2009

Galerie La Source

Fontaine les Dijon

2009

Galerie Nu Kosa

Dijon

2009

Espace Bouchez

Tonnerre

2010

Musée François Pompon

Saulieu

2013

Centre Régional d'Art Contemporain

Le Tremblay

 

Group exhibitions

 

1980

bala

Galerie Les Arcenaux

balata

Marseille

1980

Maison de la culture André Malraux

Créteil

1981

Maison de la culture

Toulon

1982

Théâtre de la Criée

Marseille

1983

Galerie Le Forum

Digne les Bains

1985

Galerie Psyché

Martigues

1985

Musée Gassendi

Digne Les Bains

1985

Galerie Le Bateau Blanc

Brignoles

1986

“Dessins dans la ville "

Marseille

1987-1988

 

 

 

 

 

 

 

 

«  Le livre dans tous ses états »

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Imagerie Lannion

CAC Saint-Brieuc

Hôtel de ville Tréguier

Bibliothèque Argenteuil

Musée Laon

Maison de la culture Amiens

Musée de Saint-Quentin

1990

Galerie Ter Art

Avignon

1991

Fondation Cartier " Vraiment Faux " 

Rotonde Milan

Villa Stuck Munich

1992

Galerie Psyché

Martigues

1995

Château du Tremblay

Saint Sauveur en Puisaye

1995

Abbaye Saint- Pierre

Avallon

1995

Halle

Sens

1995

Hospices

Tonnerre

1997

Château de Rully

Rully

1998

Pluriel singulier Espace 13

Aix-en-Provence

1999

Porte de Sens

Villeneuve Sur Yonne

2000

“Quatre Français” American Primitive Gallery

New-York

2003

Galerie Lefor Openo

Paris

2003

Le Prieuré

La ferté Loupière

2004

Espace Castillon

Toulon

2005

Galerie Park-Art

Marseille

2005

Anciens abattoirs

Avallon

2006

Le Prieuré

La ferté Loupière

2006

Abbaye Pontigny

Pontigny

2006

La Halle

Sens

2006

Galerie Victoria

Aix-les-Bains

2007

Rencontres Aillantaises

Aillant sur Tholon

2008

L'ocrerie

Auxerre

2009

Hotel de Vogüe

Dijon

2009

Galerie Chloe Van Dongen

Troyes

2010

Galerie Lefor Openo

Paris

2013

 

Maison rouge - "sous influences"

Paris

2013

Centre Régional d'Art Contemporain

Le Tremblay

2014

Musée de Noyers

Noyers-sur Serein

2015

Musée de Noyers

Noyers-sur Serein

2016

Cinéma le variété (avec l'ESDAC)

Marseille

 

Catalogues

Centre d’art et de plaisanterie Montbéliard

balatabalata

balatabalataa

Musée Gassendi Digne

Galerie Duval Dunner Paris

Television

Video musee de Digne

balatabalata

balatabalataa

Reportages

Fr3 Paca

Fr3 Bourgogne

Publications

Pluriel des singuliers (Acte Sud)

balatabalata

balatabalataa

Propos de campagne

Roadsider's weekly (Japon)

Extraits critiques de leurs catalogues

A chaque étape de leur parcours, on retrouve le même souci de prendre de la hauteur pour poursuivre leur chimère en échappant à leurs poursuivants. Mais peut-être comme le musée même du père Malraux, ces derniers sont-ils à proprement parler, imaginaires. Bien réel, lui, le souci qui hante Balata et Jullien de trouver, sans s’aligner, leur place au soleil de l’art et de la culture. Concevoir à partir d’une “pièce unique”, un musée entier, c’est une plaisanterie. Après l’avoir construit de toutes pièces, le remplir d’oeuvres qui vous plaisent et le peupler de visiteurs incongrus qui fassent eux-mêmes partie du musée, c’en est une meilleure. Selon la formule classique, ”le grand art est de plaire”, et au sens propre du terme, le simple fait de plaire est une plaisanterie. Même lorsqu’il ne plaît pas encore à tout le monde, l’art moderne en est une, et l’art contemporain plus encore. Pour en goûter tout le sel, mieux vaut être prévenu. Où s’arrête l’art, où commence la plaisanterie ?.................

Bruno Duval

(Extraits du catalogue du musée d'art et de plaisanterie Montbéliard)

 

........... Il est évident que la multiplicité d’oeuvres et de personnages, que leur variété, que la manière dont certains se dissimulent dans les coins et les recoins, que les jeux complexes du montré et du caché font des musées de Balata et Jullien des modèles réduits d’un genre très particulier. Très vite, on s’aperçoit qu’on ne les domine pas d’un coup d’oeil, qu’ils constituent des totalités d’éléments disparates et dispersés. Ils sont modèles réduits énigmatiques, objets d’examens attentifs et longs. Toujours quelque chose en eux échappera à l’attention, ou bien tombera dans l’oubli à mesure que d’autres éléments seront étudiés, recensés.

L’inventaire de ces musées est destiné à rester définitivement incomplet, inachevé, troué en quelque sorte. Ce sont objets de méditation plutôt que choses possédées. Dans ces musées, les oeuvres sont le lieu d’étranges métamorphoses. Des figures sculptées deviennent des figures peintes. Des figures peintes gagnent une troisième dimension. Parfois, elles obtiennent aussi la vie, sortent de la toile en laissant derrière elles le décor devant lequel elles étaient d’abord placées. Bien d’autres métamorphoses affectent les oeuvres, comme si celles-ci ne tenaient jamais en place. En même-temps, les musées de Balata et Jullien s’ouvrent à d’étranges visiteurs : hommes en chapeaux melon sortis de tableaux de Magritte, êtres filiformes, “clones” de Beuys. Il existe aussi des salles fréquentées par les anges sortis de tableaux montrant une annonciation. Ils s’agenouillent devant une oeuvre, comme s’ils avaient un message à lui transmettre, un miracle à lui promettre.

Gilbert Lascault

(Extraits du catalogue de l’exposition à la galerie Duval- Dunner)

 

 

 

 

 


musées

pré-têtes et pré-textes

mises en boîte

reliefs de livres

derniers travaux

parcours

liens

pour nous contacter

 

 

 

museums

boxes

last works

 

books

 

contact

links

aaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaa

aaaaaaaaaaaaaaa

a

aaaaaaaaaaaaa

 

 

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa